Cérémonie de réception -toute symbolique-de trente-deux millions deux cent soixante milles doses de vaccins au fret Douane de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey

Cérémonie de réception de trente-deux millions deux cent soixante milles doses de vaccins au fret Douane de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey

La santé animale n’est pas une mince affaire, elle requiert un engagement de tous les instants et une volonté politique affirmée ! C’est fort de cette évidence que le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Colonel Mahaman Elhadj Ousmane met les bouchées doubles pour redorer le blason de ce secteur stratégique de notre économie. La cérémonie de réception -toute symbolique-de trente-deux millions deux cent soixante milles doses de vaccins au fret Douane de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey est la parfaite illustration de cette volonté de circonscrire certaines difficultés inhérentes au secteur.  La cérémonie s’est notamment déroulée en présence du Secrétaire Général adjoint du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, du Directeur général des services vétérinaires, des cadres centraux, des responsables de la Sécurité aéroportuaire et des représentants du laboratoire et du Mcc Dans un point de presse qu’il a livré pour la circonstance, le Colonel Mahaman Elhadj Ousmane a fait remarquer   que c’est la première fois qu’autant de vaccins (32 360 000) soient livrés pour une campagne de vaccination. Autre spécificité devait-il ajouté c’est la certification de la qualité du vaccin (certification du PANVAC) mais aussi l’acheminement des vaccins. Sur ce point,il a précisé que l’acheminement du vaccin du laboratoire de référence (Jordanie) s’est effectué par un vol spécialisé de la Jordanie au Niger en quelques heures pour mieux respecter la chaîne de froid indispensable pour la qualité du vaccin. Le colonel Mahaman Elhadj Ousmane s’est par ailleurs réjoui de la date de péremption du vaccin-deux ans- jusqu’en Aout 2025 d’où la possibilité de l’utiliser pour la prochaine campagne de vaccination.  L’édition 2023-2024 permettra ainsi de vacciner plus de 14 millions de bovins contre la PPCB,25 millions de petits ruminants contre la PPR, et quelques 500 mile cameline contre la pasteurellose.  Enfin, Mahaman Elhadj Ousmane a indiqué que les hautes autorités de notre pays accordent une attention toute particulière à la conduite de la présente campagne de vaccination, et c’est pourquoi il a exhorté les agents de services publics et les mandataires privés à faire preuve d’abnégation et de dévouement à la tâche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × quatre =