Visites du Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Mardi 28 Aout aux niveaux des services relevant de son entité administrative

Visites du Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Mardi 28 Aout aux niveaux des services relevant de son entité administrative

Visites du Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Mardi 28 Aout  aux niveaux des services relevant de son entité administrative.

 La Direction Générale de l’Agriculture, le Centre National de Lutte Antiacridienne, le Laboratoire Central de l’Elevage (LABOCEL) et la Direction de Protection des végétaux ont constitué étapes des visites de Mahaman elh Ousmane aux niveaux des services relevant de son département ministériel.

Il était notamment accompagné dans ce périple des secrétaires généraux, secrétaires généraux adjoints, des inspecteurs généraux de services, des conseillers techniques, des inspecteurs de services et des directeurs généraux du dit ministère.

Dans un point de presse qu’il a animé aux termes de ses visites le ministre Mahaman Elh Ousmane a indiqué que ‘’les cadres comprennent le problème et sont véritablement engagés à mettre les nigériens à l’abri de l’insécurité alimentaire parce qu’ils sont les premiers interpellés surtout avec les sanctions de la CEDEAO’’. Abordant la question des ressources humaines, Mahaman elh Ousmane a reconnu que le ministère pendant des années n’a pas ‘’procédé à des recrutements et le personnel est vieillissant, proche de la retraite’’.

Plus spécifiquement; il faut dans l’immédiat une certification pour le laboratoire de la Direction générale de l’Agriculture, du complément en matériel et le personnel à étoffer pour le Centre National de Lutte Antiacridienne, le rehaussement de la production de vaccins à usage vétérinaire et encore le personnel à recruter au niveau de la Direction de Protection des Végétaux.

‘’Nous pensons que nous pouvons relever tous ces défis au regard de l’engagement du Président du CNSP qui insiste à juste titre sur la sauvegarde de la patrie et après 63 ans d’indépendance, il nous faut à présent conquérir notre souveraineté alimentaire’’ à souligner le ministre de l’Agriculture.

Dans cette perspective mon département ministériel envisage d’organiser dans les tous prochains mois les états généraux de l’Agriculture et de l’Élevage pour réfléchir et poser les jalons de réflexions sur ces vitales de notre économie a conclu Mahaman elh Ousmane . 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =