Un processus participatif de préparation de la politique foncière au Niger

L’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a appuyé le Niger pour mettre en place un processus participatif de préparation d’une politique foncière. 
En se basant sur les principes issus des Directives volontaires pour une Gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (DV), le Niger a instauré des mécanismes de concertation multi-acteurs afin de mener un processus de réforme foncière réellement inclusif et bénéfique pour tous, notamment les groupes les plus vulnérables.
Au terme de plusieurs années de concertation, l’adoption de la nouvelle politique foncière en 2021 a ouvert une nouvelle voie pour un accès plus équitable au foncier rural, qui sera suivi d’un plan d’action détaillé afin de voir la population bénéficier concrètement des nouvelles mesures. Elles permettront d’obtenir des résultats sur le long terme en améliorant la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles et la résilience des communautés face au changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =