Séance de travail du Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Colonel Mahaman Elhadj Ousmane avec le Ministre au près du premier ministre chargé des finances Boubacar Saidou Moumouni, le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger Han Fraeters et ses collaborateurs, le SG/MAGEL ainsi que les cadres du Ministère de l’Économie et des Finances

Séance de travail du Ministre de l'Agriculture et de l'Élevage le Colonel Mahaman Elhadj Ousmane avec le Ministre au près du premier ministre chargé des finances Boubacar Saidou Moumouni, le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger Han Fraeters et ses collaborateurs, le SG/MAGEL ainsi que les cadres du Ministère de l'Économie et des Finances

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage le Colonel Mahaman Elhadj Ousmane a présidé le lundi 11 décembre dernier une séance de travail à son cabinet.  Une rencontre qui a regroupé le Ministre au près du premier ministre chargé des finances Boubacar Saidou Moumouni, le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger Han Fraeters et ses collaborateurs, le SG/MAGEL ainsi que les cadres du Ministère de l’Économie et des Finances, le Coordonnateur du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS 2) et celui du Programme de Résilience du système Alimentaire en Afrique de l’Ouest (PRSA/SRP).  Les participants ont échangé sur les marchés d’acquisition des vaccins et d’aliment bétail à travers le PRAPS et d’engrais avec le projet FSRP. Il s’est agi de trouver les mécanismes les plus appropriés pour accélérer ces acquisitions afin d’appuyer la mise en œuvre du plan de soutien élaboré par le Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage au vu des résultats provisoires peu satisfaisants de la campagne afro sylvo pastorale 2023-2024.Il faut par ailleurs relever que la rencontre s’est également penchée sur la formulation du nouveau projet dénommé Programme  d’Appui aux cultures irriguées et à la Production Animale (PACIPA). Les membres du Gouvernement présents à cette rencontre ont salué cette vision commune avec la Banque Mondiale pour asseoir un développement agricole durable.  Dans cette dynamique, la rencontre a recommandé à l’équipe de formulation de s’activer pour élaborer le document du programme dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + dix =